Les stars internationales du GT se préparent pour la bagarre sur les Total 24 Hours of Spa

20 Juillet 2018

Les plus grands pilotes de GT au monde rejoindront les Ardennes belges la semaine prochaine pour se préparer à relever le plus grand défi de la saison: la 70ème édition des Total 24 Hours of Spa (26-29 juillet).

Depuis leur origine, en 1924, les deux tours d'horloge se sont bâtis une réputation reposant sur une compétition serrée, des conditions météorologiques imprévisibles et une piste à couper le souffle poussant homme et machine à l'extrême limite.

Désormais reconnue comme la référence des courses d'endurance GT, cette année, 13 marques différentes seront à l'affiche de l'épreuve, représentées par 65 voitures dans cinq catégories, tandis que plus de 200 pilotes se testeront sur le circuit vallonné de 7 km.

Pas moins de 30 de ces voitures s'affronteront dans la catégorie Pro, une catégorie référence, représentative du niveau mondial du GT en termes d'équipes et de pilotes.

Bon nombre de ces concurrents peuvent être considérés comme de sérieux prétendants à la victoire. Chaque engagé Pro a une légitime chance de monter (au moins) sur le podium dans les Ardennes belges. Plusieurs d’entre eux bénéficieront du soutien d'un constructeur, que ce soit par le biais d’un support technique ou par l'engagement de pilotes d'usine, soulignant ainsi toute l'importance accordée à la victoire sur les Total 24 Hours of Spa.

Après avoir triomphé l'année dernière, Audi revient en 2018 avec sept engagés Pro, soit la marque la plus représentée dans cette catégorie. Trois des R8 LMS rouleront avec le soutien du constructeur, y compris les vainqueurs, Audi Sport Team Sainteloc.

Avec Markus Winkelhock et Christopher Haase, l'équipe française fait rouler deux des pilotes qui ont décroché la victoire l'an dernier. Afin de compléter ce superbe équipage, ils seront rejoints par l'expérimenté pilote belge Frédéric Vervisch.

Mais à Spa, les victoires consécutives des équipes sont rares, la dernière en date a eu lieu en 2005/2006. De plus, les challengers ne manqueront pas pour tenter de s'approprier la couronne de Saintéloc.

Dans leurs rangs, deux engagés Audi Sport Team WRT. L'équipage de la # 1, Christopher Mies, Dries Vanthoor et Alex Riberas, a prouvé ses excellentes dispositions en 2018 et arrive à Spa en tête du classement des pilotes, tandis que la voiture sœur, la R8 LMS #2 dispose d'un équipage exceptionnel avec Robin Frijns , Nico Mueller et René Rast.

Bien d'autres atouts sont répartis sur les quatre autres Audi Pro cette année, ce qui suggère une puissante offensive de la marque d'Ingolstadt.

En termes de nombre, le plus grand rival d'Audi est Mercedes-AMG. La marque allemande sera représentée à Spa par six engagés en Pro, dont quatre rouleront avec un soutien officiel.

AKKA-ASP Team alignera deux voitures, la #88 soutenue par Mercedes-AMG et la #35 sous la bannière SMP Racing. Raffaele Marciello, l'as de l'usine, sera la tête d'affiche après avoir joué un rôle déterminant dans la troisième place d'AKKA-ASP en 2017.

L'équipe britannique Strakka Racing alignera également deux voitures Pro, dont l'une, la #43, sera soutenue par l'usine, pour Maxi Buhk, Maxi Goetz et Alvaro Parente. La voiture sœur, la #44, permettra à la légende du sport automobile brésilien, Rubens Barrichello, de faire sa première apparition aux 24 Heures.

Mercedes-AMG fera aussi bénéficier de son soutien Black Falcon et Mann Filter HTP Motorsport qui fera rouler Gary Paffett et Edoardo Mortara.

Lamborghini a de nouveau fait confiance à Grasser Racing Team. L'expérimentée équipe autrichienne alignera à Spa un trio de Huracan GT3, emmené par la #63 des champions en titre de la Blancpain GT Series Endurance Cup, Mirko Bortolotti, Christian Engelhart et Andrea Caldarelli.

Aston Martin sera représenté au plus haut niveau par l'équipe suisse R-Motorsport, qui a décroché deux pole-positions et une victoire sur les trois manches de la Blancpain GT Series Endurance Cup déjà disputées. L'équipe alignera deux V12 Vantage pour une impressionnante équipe de pilotes, dont Maxime Martin, vainqueur à Spa en 2016.

Porsche sera présent avec deux voitures, une pour l'équipe engagée sur la saison complète, Manthey Racing, et l’autre pour l’équipe KUS Team 75 Bernhard. Les deux équipages se composent de pilotes Platinum, dont un ancien vainqueur à Spa à bord de chacune des 911 GT3 R. Romain Dumas, le champion de Manthey, a conquis à deux reprises Spa, d'abord en 2003 puis en 2010.

Bentley est également représenté par deux voitures Pro car la marque britannique ambitionne de faire mieux que la deuxième place obtenue en 2017. Pour y parvenir, deux Continental GT3 de nouvelle génération sont engagées, gérées par l'équipe M-Sport. Côté pilote, Jules Gounon, qui faisait partie de l'équipage qui a battu de justesse Bentley il y a tout juste 12 mois, a rejoint l’équipe. 

Cette année, Bentley n'est pas le seul constructeur à faire participer une nouvelle voiture pour la première fois aux Total 24 Hours of Spa. La nouvelle Nissan GT-R Nismo GT3 sera engagée par le spécialiste de la marque, GT Sport Motul Team RJN, une équipe qui dispose d’une longue expérience dans l’exploitation des voitures de la marque japonaise en course.

Lexus ne se contentera pas d’offrir à une nouvelle voiture sa première course à Spa, le constructeur participera pour la toute première fois à la course, en partenariat avec Emil Frey Racing. L'équipe suisse est actuellement en tête du classement par équipes de l'Endurance Cup et sera présente avec deux RC F GT3 sur l’épreuve belge. Côté pilotes, on ne manque pas non plus d'expérience avec une impressionnante équipe de six pilotes dans les rangs desquels on retrouve d’anciens vainqueurs à Spa, Stéphane Ortelli et Markus Palttala.

Il n’y aura qu’une Ferrari dans la catégorie Pro, la #72 engagée par SMP Racing mais le talent de l’équipage composé de Mikhail Aleshin et des pilotes d'usine Davide Rigon et Miguel Molina, ne demande qu’à s’exprimer. La marque italienne est plutôt bien armée pour renouer avec la victoire à Spa, la dernière remonte à 2004.

McLaren sera représenté par une 650S GT3 exploitée par l'équipe Garage 59. L'équipage a été légèrement modifié pour Spa, la star des courses d'endurance, Olivier Pla, sera rejoint par Côme Ledogar et Ben Barnicoat. L’habituel pilote, Andrew Watson, reste avec Garage 59, passant au programme Am Cup pour les 24 Heures.

Dernier point mais non des moindres, BMW cherchera à améliorer son record de 23 victoires à Spa avec l'engagement de trois voitures. Deux d'entre-elles sont issues de l'équipe engagée en Blancpain GT Series Endurance Cup, ROWE Racing, qui fera rouler les anciens vainqueurs de Spa, Alexander Sims et Nicky Catsburg. Le double champion DTM, Marco Wittmann, participera pour la première fois à la course, après avoir disputé une épreuve préparatoire avec ROWE sur la Blancpain GT Series, à Monza.

La troisième M6 GT3 en catégorie Pro est engagée par Walkenhorst Motorsport, équipe fidèle de l'Am Cup, qui ajoute ainsi un engagement de premier plan sur les 24 Heures. L'équipe allemande alignera pour la circonstance un équipage impressionnant, dont Philipp Eng, vainqueur des Total 24 Hours of Spa 2016, fait partie.

Pour sa 70èmeédition, les Total 24 Hours of Spa se préparent à un affrontement de très haut niveau marquant une étape importante. La compétition devrait être plus féroce que jamais avec une multitude de pilotes d'usine et d'équipes de niveau mondial prêts à en découdre sur un circuit mythique. Quel que soit l'équipage qui se retrouvera sur la plus haute marche du podium dimanche après-midi, il aura mérité tous les honneurs.

____

Provisional Entry list

____