Le point après 15 heures: la Ferrari de tête aurait-elle commis une erreur tactique?

25 Octobre 2020

Ne pas effectuer l'arrêt technique obligatoire sous Safety Car pourrait coûter cher à la Ferrari # 51 AF Corse de tête.

Peu après la mi-course, la pluie sur Spa-Francorchamps a redoublé. Le trio de tête a immédiatement décidé de passer aux pneus pluie, ce qui a gommé les différences de stratégie entre la Ferrari # 51 AF Corse de tête et la Lamborghini # 63 Orange1 FFF, deuxième. Certains pilotes du Top 10 ont pris le pari de rester en slicks. Ce fut le cas de Maxime Soulet (Bentley # 3 K-Pax Racing), de Renger van der Zande (# 29 Team Honda Racing) et Franck Perera (Lamborghini # 163 Emil Frey Racing), mais après trois tours qui leur ont coûté 15 à 20 secondes au tour, ils ont laissé tomber leurs plans.

À onze heures de l’arrivée, un Full Course Yellow a été déployé après que l'entrée dans la voie des stands endurance ait été bloquée. Avec le Safety Car, plusieurs  équipes du Top 10 ont profité de l'occasion pour effectuer leur arrêt technique obligatoire. Cet arrêt doit durer au moins quatre minutes entre l’entrée et la sortie de la voie des stands, et doit être effectué après le début de la 12ème  heure et avant la fin de la 22ème  heure.

Mais la Ferrari # 51 AF Corse de tête n'a pas effectué cet arrêt technique sous Safety Car, réduisant ainsi à néant son avantage sur les voitures qui se sont arrêtées. Parmi elles figuraient la Lamborghini # 63 et la Porsche # 98 ROWE Racing (troisième à ce moment-là), mais aussi la Mercedes-AMG # 4  HRT, la Porsche # 40 GPX Racing, la Bentley # 3 K-Pax Racing et la # 29 du Team Honda Racing.

Une fois les feux repassés au vert, Nicklas Nielsen (qui a succédé à Alessandro Pier Guidi sur la Ferrari  #51) a fait de son mieux pour augmenter l'écart avec la Lamborghini #63 d'Andrea Caldarelli. Nielsen a été aidé à la fois par Mathieu Jaminet (Porsche # 12 GPX Racing) et par l'Audi Sport Team Attempto # 66 de Patrick Niederhauser, qui a dépassé la Lamborghini, en route vers le podium virtuel. Aucun d'entre eux n'avait cependant effectué  l’arrêt technique durant la période de Safety-car.

À 15 heures de l’arrivée, l'AF Corse #51 dispose d’une courte avance de 3 secondes sur la Porsche GPX Racing #12, et de 30 secondes supplémentaires sur la Porsche #98 ROWE Racing. En Silver Cup, la Mercedes-AMG #5 HRT a augmenté son avance sur la #78 Barwell Motorsport (après une crevaison) alors que la Ferrari #93 Sky-Tempesta Racing prend le large en Pro-Am. La Bentley # 108 CMR est toujours la meilleure de la Am Cup.

Regardez la course en direct sur le site internet des Total 24 Hours of Spa, sur la page Facebook officielle de l'épreuve et sur la chaîne YouTube GT World.