En fin de course, le match reste ouvert sur les Total 24 Hours of Spa

25 Octobre 2020

A deux heures de la fin de course, le nom du vainqueur des Total 24 Hours of Spa demeure impossible à prédire. 

Les deux Audi Sport étaient en tête peu avant la barre des 22 heures, la #66 Attempto de Frederic Vervisch disposant de seulement 1,6 seconde d'avance sur la #25 Sainteloc de Dorian Boccolacci.

La #66 avait une avance de près de 90 secondes après avoir pris la bonne décision de passer aux pneus pluie au moment même où de fortes averses se sont abattues sur les Ardennes. Cette confortable avance a été anéanti par l’arrivée d’un Safety Car, déployé lorsque le pilote  de la #33 du Belgian Audi Club Team, Benjamin Goethe, a heurté le rail au Raidillon.

La #66 avait déjà effectué son arrêt et, avec la possibilité pour la #25 de rejoindre les stands durant la neutralisation, Boccolacci est passé devant Vervisch. La tête a changé peu après la fin de la période sous Safety Car, le pilote Attempto effectuant un dépassement sur son rival Sainteloc à Blanchimont.

Vervisch s'est à nouveau arrêté juste avant l'heure et a été relayé par Patric Niederhauser, qui a chuté à la sixième place. Cela a permis à Boccolacci  de reprendre la tête, avec la Ferrari #51 AF Corse à ses trousses, tandis que la Porsche #98 ROWE prenait la troisième place avec Nick Tandy au volant. L'un des équipages de ce quatuor semble désormais en passe de remporter la victoire au général.

La Ferrari #72 SMP semblait également dans la course lors de la 22ème heure, mais a tiré droit dans le rail du Speakers Corner alors qu'elle se battait avec Patrick Pilet (Porsche # 12 GPX). La Mercedes-AMG #4 du Team HRT écopait d’une pénalité de 10 secondes sur son prochain arrêt pour avoir causé une collision, mettant ainsi fin à tout espoir de victoire pour son équipage.

Le Lamborghini #77 Barwell mène le Pro-Am mais est en bagarre avec la Ferrari #93 Sky Tempesta, une bataille qui pourrait se poursuivre jusqu'au drapeau à damier. En revanche, la Silver Cup semble vouloir revenir à la Mercedes-AMG #5 HRT, qui roule avec deux tours d’avance sur son plus proche rival. En tant que seul engagée en Am Cup encore en course, l'équipe française CMR a remporté la victoire en accomplissant le pourcentage de roulage suffisant en course avec sa Bentley #108.